Have you protected your copyright yet? Copyright piracy is estimated to cost millions every year. Before letting anyone see your work, make sure you've registered your work for copyright protection. For more information, click here


pour s'abandonner à leurs plaisirs charnels: « L'Éternel ne tiendra pas pour innocent celui qui aura pris Son Nom en vain » (Exode 20:7).

Prends garde, monde vain. « Ne soyez pas séduits; on ne se moque pas de Dieu » (Galates 6:7). Car Il redemandera bientôt le sang de Son Fils.

Ça nous vexe de voir des infidèles entrer joyeusement dans la fête sans aucune conscience de leurs péchés et sans affection pour le Sauveur. La même chose peut-être dite de la masse professante baptisée qui n'est jamais passé de la mort à la vie (Jean 5:24; 1 Jean 3:14). Mais cela blesse de voir ceux qui sont «enfants de lumière » (Éphésiens 5:8; 14-17; Philippiens 2:15; 1 Thessaloniciens 5: 5-10; 1 Pierre 2:9) dans l'ignorance de cette tradition, emportés par le courant, essayant d'en tirer le meilleur – peut-être en utilisant quelque verset de l'Écriture, ou subvenant aux besoins des pauvres, ou chantant des chansons de Noël (Deutéronome 12:8; Romains 12:2).

Une seule fête au calendrier chrétien

Le Seigneur ne nous a jamais demandé de célébrer annuellement sa naissance ni de célébrer annuellement sa résurrection, mais il a exprimé Son désir que nous célébriions le mémorial de Sa mort. Chaque premier jour de la semaine (Actes 20:7), le jour de Sa résurrection, le jour de la nouvelle création, fournit convenablement l'occasion à ceux qui sont de nouvelles créatures en Christ de se réunir en Son précieux Nom seulement (Mat. 18:20), hors du camp (systèmes adaptés à ce qui plaît à l'homme) (Hé. 13:13), pour annoncer « la mort du Seigneur jusqu'à ce qu'Il vienne... » « faites ceci... en mémoire de Moi » (1 Corinthiens 11: 25-26).


Author Unknown